Les jardins de Brocéliande

Un jour, une sortie.

Il ne faisait pas trop mauvais pour une fois alors on a mis le goûter dans un sac et on est partis.

Mahaut a commencé par piqué une colère avant d’entrer : forcément, il y a des jeux à l’entrée, quelle idée.

Heureusement, une fois entrés dans le parc, la tension est retombée.

En avant pour la visite.

Les poulaillers insolites!

« Oh, les poules ont des maisons ».

Bienvenue dans le village des poules : la cuisine, le salon, la salle de bains, l’épicerie, la salle de sports, le salon de coiffure, le bar, etc… Tout un joli décor vintage dans lequel on se plaît à se balader.

Et soudain, la pluie.

Heureusement, la tanière des korrigans nous a gentiment abrités pendant qu’on regardait passer les gens qui s’en allaient en courant. Nous, on a attendu sagement que la pluie cesse (en espérant que ce ne serait qu’une averse!). Pour une fois, Mahaut a bien fait de mettre ses bottes (même avec 40 degrés, elle veut mettre ses bottes!).

Le labyrinthe et le parcours à l’aveugle.

On a emprunté le joli labyrinthe fleuri avant d’aller vers le parcours à l’aveugle. Il n’y a que papa qui a vraiment fait le parcours sans rien voir. Alice avait peur de mettre les lunettes noires et Mahaut est trop petite. Mais pour les filles ce fut quand même une occasion de jouer, comme un parcours du combattant.

Vivre pieds nus.

Vivre pieds nus, c’est un peu le genre de la maison. Les filles, n’importe où qu’elles aillent, mettent en général moins de cinq minutes à enlever leurs chaussures. Aux jardins de Brocéliande, ça tombe bien, il y a tout un parcours à faire pieds nus: « Réveille tes pieds ».

Au fur et à mesure du parcours, on traverse de jolis endroits (comme le jardin asiatique), et nous profitons de magnifiques panoramas.

Si on avait su avant que le parcours était si grand, cela nous aurait évité bien des crises! Oui, nous avons demandé à Mahaut de remettre ses chaussures deux fois pour les enlever trois minutes après… (en fait, il y a des casiers au début du parcours mais j’ai préféré garder les chaussures dans nos sacs).

Brumes d’eau.

Le soleil a eu le temps de revenir pendant ce temps-là! Et ça tombe bien, à la fin du parcours, nous sommes revenus au point de départ: les jeux et notamment les jeux d’eau. Un bonheur pour les enfants et un peu de repos pour les parents. Enfin, c’est vite dit car Mahaut veut faire tous les jeux de « grands » et on est obligés de la suivre partout.

Lutins et sorcellerie.

Avant de rentrer, nous sommes passés par le monde des lutins et l’antre de la sorcière…éveil des sens et de l’imagination.

Nous n’avons pas eu le temps de tout visiter mais ce n’est que partie remise, nous y retournerons bientôt et un peu plus longtemps!

Plus d’infos: sur leur site.

Amusez-vous bien!

*Lucie*

La Rochelle, l’île de Ré et le trésor des pirates

8h15. Un Dimanche matin, on a chargé les valises dans la voiture et on est partis chercher les copains.

12h. Nous sommes arrivés à La Rochelle, sous la pluie et sous le vent. On a pique – niqué dans le parking souterrain. Les trois enfants dans la voiture, chacun un sandwich dans la main. Les trois adultes autour de la voiture, de la bière à la main. On a dit que La Rochelle était la ville où il n’y avait pas le droit de crier ni de pleurer, que c’était la ville de la bonne humeur.

Les enfants ont couru dans le parking en disant que c’était trop bien La Rochelle. Il en faut peu pour être heureux.

On a visité un aquarium bondé mais on le savait, qu’on aurait pas été les seuls à avoir une super idée! Alice s’intéressait à tous les poissons, on a perdu Marine et Marius au moins cent fois, Mika nous attendait à chaque sortie de salle et Mahaut courait en chaussettes.

On en est sortis, moites et soulagés, la pluie s’était arrêtée tandis que le vent avait redoublé.

 

 

 

 

 

Et puis on a quitté la jolie ville de La Rochelle pour L’houmeau. Nous avions pour nous diriger la seule mémoire de Mika qui avait tenté de retenir l’itinéraire avant que la batterie ne lâche. On est finalement bien arrivés au camping, Au Petit Port de l’Houmeau. On a fait un tour à la plage avec quelques rayons de soleil. On a bien failli s’envoler, on a eu froid aux oreilles mais on était content. Content d’être là ouù nous étions, tous ensemble. Les enfants ont insisté pour aller à l’aire de jeux du camping. Alors on a fait de la balançoire, du toboggan et on a bu une bière (encore).

 

Les enfants étaient fatigués mais heureux. Heureux de dormir tous ensemble dans le même lit. Enfin presque : il a fallu changer Mahaut de chambre parce que c’est une grande coquinette!

Ce que nous avons fait nous après? On a pris l’apéro, on a joué au Scrabble et j’ai bordé Marine en lui racontant l’histoire d’Emmanuel et Brigitte…

Le lendemain, nous étions tous super frais (si,si) pour partir sur l’île de Ré (note : 8 euros le péage hors saison). On a dit « Au Revoir » à notre « maison d’ici » et on a pris le pont.

Premier arrêt : L’ Abbaye des châteliers.

 

 

Nous avons repris la voiture et malgré un restaurant qu’on nous avait conseillé à Saint-Martin-en-ré, nous sommes allés, rebelles que nous sommes, à Ars-en-ré car on adore l’aventure. Nous avons trouvé le joli restaurant Le Grenier à sel. Joli et classe, comme notre portefeuille bien entendu! Oui, si vous cherchez les économies, n’y allez pas. Mais si vous avez le même dicton que nous « On a qu’une vie », laissez-vous tenter, c’est bon, agréable et charmant. Le personnel est accueillant, agréable et il aime l’humour. Attention, l’addition ne va pas vous faire rigoler et ce n’est pas une blague. Mais nous étions heureux de s’être fait ce petit plaisir : ravioles de langoustines, tom yam de ganbas ou tataki de thon, ou encore souris d’agneau, grosses langoustines, etc…

Et puis en sortant du restaurant…les enfants ont découvert une carte au trésor! Ils étaient surexcités, une vraie carte au trésor avec des bateaux, des pirates…alors on est partis à la recherche du fameux trésor des pirates! On a retraversé Ars-en-ré en croisant le bateau des pirates et on a demandé aux enfants si le trésor ne serait pas au Phare des Baleines?

 

 

 

 

 

 

 

On a trouvé le fabuleux trésor des pirates et les enfants étaient heureux. On a vu les pirates chercher leur trésor mais ils ne se rappelaient plus où ils l’avaient caché car on leur a aussi volé leur drapeau. Deux jours seulement mais intenses et un peu magiques.

Belle soirée,

*Lucie*

 

Ce qu’on ne dit pas:

  • Mahaut s’est coincé fortement les doigts dans une porte.
  • Marius s’est cogné la tête contre une table.
  • Les enfants criaient pour ne pas aller à la plage mais uniquement à l’aire de jeux.
  • Mahaut a déboulé la pente en béton de la plage sans pouvoir s’arrêter (merci les bras de Mika).
  • On a mis énormément de temps à sortir de l’île.
  • Mahaut a hurlé toute la fin du trajet car sa tétine était cassée.
  • On a eu du mal à se lever le matin (pour certains, beaucoup).
  • La carte au trésor a été vite fait dessiné sur un set de table du restaurant.
  • Le trésor a été acheté à la boulangerie croisée sur le chemin.
  • Les pirates étaient des pêcheurs à pied.
This entry was posted in Sortir.

Ballerina

ballerina

 

Je lui avais demandé si cela l’intéressait d’aller le voir, je lui avais acheté le livre avant. Elle m’a dit oui. Quelques jours plus tard, après une sieste écourtée, nous sommes parties au cinéma. Le cinéma, ce monument fabuleux où tu regardes des dessins animés en mangeant des bonbons.

Le parking était plein. J’espérais qu’on arriverait pas trop tard. J’ai acheté les billets en me disant que « Franchement, ils se font pas c**** quand même » et on s’est dirigées tout naturellement vers les sucreries. Elle a choisi quelques bonbons, et moi un gros paquet de Maltesers.

Il y avait déjà du monde dans la salle, il ne fallait pas arriver plus tard. On s’est installées et on a attendu. Elle ne voulait pas commencer ses bonbons, elle voulait les manger quand le film aurait commencé. Moi j’ai ouvert mon paquet de chocolats et je n’ai pas lésiné. Elle s’est dit que ça avait l’air bon, elle a voulu goûté, elle voulait tout me manger!

Que ça peut être long avant le début d’un film, surtout pour les enfants.

Elle n’a pas menti, elle a commencé ses bonbons en même temps que le film : Ballerina.

Félicie habite en Bretagne, dans un orphelinat. Elle et son ami Victor veulent s’enfuir pour mener la grande vie à Paris. Victor souhaite devenir inventeur et Félicie, danseuse étoile au prestigieux opéra de Paris. Enfin arrivés, ils vont vers le destin chacun de leur côté et se retrouvent régulièrement au pied de la Tour Eiffel pour bavarder. Félicie rencontre Odette, une femme de ménage, douce, gentille, qui lui offre l’hospitalité et qui bientôt va devenir indispensable pour l’avenir de Félicie. Celle – ci rentre à l’école de l’Opéra de Paris, de manière assez frauduleuse, et essaye de se faire sa place parmi les danseuses. 

Une musique entraînante, des beaux paysages…cela commence bien. Mais pourquoi ont – ils mis « Orphelinat de Quimper » au bord d’une falaise, entouré de dolmens? Quimper se situe sur les rives de l’Odet, pas au bord de la mer. C’est étonnant car un des réalisateurs connaît la Bretagne, cela doit donc être fait exprès (bonjour le cliché!).

C’est un peu avant 1889, la Tour Eiffel est en construction et la ville de Paris est toujours aussi belle. C’est très agréable à regarder.

Alice se tortille sur son siège, je lui demande si ça va. Elle me demande quand est – ce – que ça se termine, elle commence à s’agiter. Elle dit que c’est trop triste et se réfugie contre moi.

C’est vrai que parfois ça peut être triste. Félicie perd souvent son copain Victor de vue, elle pense à sa maman, des souvenirs lui reviennent. La méchante Camille lui casse sa boîte à musique, seul souvenir de sa maman…oui parfois c’est triste. Mais pas tout le temps. C’est aussi un petit peu de peur (avec la méchante maman de Camille), c’est du spectacle, c’est parfois drôle. C’est une jolie histoire.

En sortant, je n’avais pas terminé mon paquet de Maltesers ni Alice son sachet de bonbons. Je lui ai demandé si elle avait aimé. Elle m’a dit oui mais que c’était trop triste pour elle, à la limite de faire couler une larme.

Je lui ai dit que la prochaine fois, on irait voir un film rigolo.

 

 

Passez une bonne journée.

*Lucie*

 

 

 

This entry was posted in Sortir.

Promenons nous dans les bois

L’automne est souvent l’occasion d’une balade en forêt. C’est vrai que nous n’y allons en général jamais l’été…peut – être au printemps. En fait, nous n’y allons pas beaucoup alors que nous avons une forêt tout prêt et que les enfants adorent.

Mahaut adore courir partout mais bizarrement, elle est moins à l’aise là où elle ne sait pas où elle met les pieds. Mahaut n’aime pas tomber dans la forêt car après « C’est sale ».

Alice rêve de cabanes et on cherche partout le loup ou le « méchant » de la forêt.

C’est l’occasion aussi de faire des parties de cache – cache.

Parfois, on part à l’aventure en s’éloignant des chemins…sans forcément avoir pensé avant au choix des chaussures!

Parfois on se fait un petit peu peur et puis on rigole.

Mahaut dit « Bonjour » à toutes les personnes qu’elle croise…

On se dit qu’on pourrait ramasser plein de choses et puis on repart avec du houx pour piquer les pattes du chat quand il veut aller les fourrer dans les plantes.

On se dit qu’on devrait y aller plus souvent…mais on ne le fait pas.

6tag_011116-173926

 

6tag_011116-174310

 

6tag_011116-174714

 

6tag_011116-175352

 

6tag_011116-175522

 

6tag_011116-181846

 

6tag_011116-184247

 

6tag_011116-184435

 

wp_20161101_001

 

wp_20161101_012

 

wp_20161101_021

 

wp_20161101_022

 

wp_20161101_028

 

Un bon bol d’air avant la période de grand froid !

Je vous souhaite un bon week -end ,

*Lucie*

This entry was posted in Sortir.

Une nuit en yourte & bien plus encore …

Comme vous avez pu le remarquer, je n’ai pas fait de résumé de la semaine hier…

Nous étions partis, pas très loin de chez nous, pour un week -end à la ferme avec une nuit en yourte.

Un séjour court mais intense !

Nous avons été agréablement accueillis par nos hôtes et avons pu profiter des animaux jusqu’au dîner. Ce fut de vrais plaisirs et découvertes pour Mahaut qui s’émerveillait de tout ! Alice, quant à elle, ne jurait que par la « yurte ».

Nous sommes une parfaite famille mongole : un couple et deux enfants.

Nous avons dîner tous les quatre dans la cuisine d’été (malgré le temps un peu frisquet tout de même) en compagnie de Madame Paon, du coq et des oies …

Les filles se sont couchées tard : ce n’est pas tous les jours que l’on dort dans une yourte! Et nous, nous nous sommes couchés tôt, nous aussi pour profiter de la yourte ^^.

Henri et Véronique nous ont préparé un super petit déjeuner et on est partis faire le nourrissage des animaux avec Henri. L’occasion de découvertes pour les filles et aussi d’apprentissage (savez – vous que le canard est le seul volatile à avoir un zizi?). Alice a approché de près les chevaux, a nourri les canards. J’ai tenu un bébé pigeon dans ma main et les filles ont eu chacune le temps de câliner bébé lapin.

Une matinée plutôt agréable mais qui est passée très vite. Déjà, il fallait plier bagage. Nous avons quitté la yourte et avons déjeuner dans la cuisine d’été avant de repartir.

Comme il était tôt, nous avons pu aller nous balader l’après – midi (vous verrez cela Dimanche dans le résumé!).

Un vraiment chouette souvenir et une expérience à refaire très vite.

instagramcapture_9d773db3-603e-4493-b8e8-35e8f6a78caf_jpg

 

6tag_170916-182913

instagramcapture_4ca78641-b873-4de3-bedf-ebe8e5e9c420_jpg

instagramcapture_275937eb-4844-457e-a579-b4fe016833a1_jpg

 

 

6tag_170916-183758

 

instagramcapture_fcced29d-07fe-4a76-91f8-38433beca737_jpg

 

instagramcapture_55f4f4be-808c-4f24-889d-6eaf0dfb1056_jpg

 

instagramcapture_0a6d8179-11f7-4cc9-ae52-ccd68c38513d_jpg

 

instagramcapture_d1ce1c44-b5d3-420d-94c5-237a9b46d6fe_jpg

 

instagramcapture_b2445f85-5828-4eee-93ac-ac9201e508fa_jpg

 

instagramcapture_63e10bb5-1112-4609-aa29-951366f4f459_jpg

 

instagramcapture_692eb04d-a1b6-4efe-b260-a24bf728e681_jpg

 

instagramcapture_6a6103a2-b451-40e5-8aed-191b7e177382_jpg

 

instagramcapture_3b78b283-1e0c-4903-8891-12039eb6b42c_jpg

 

instagramcapture_0418dd98-22e5-4d97-982f-96b48e46246b_jpg

 

instagramcapture_86fd6b36-2a85-4cbb-b439-c6d074878cdd_jpg

 

instagramcapture_84b9cc57-1dc1-4ab4-b3d6-0d75e6a816ca_jpg

 

instagramcapture_08b1bd18-91f0-4f95-81e0-2249f205d814_jpg

 

instagramcapture_6b79be2d-97ad-47fd-85e1-de9c21f57622_jpg

 

6tag_180916-105144

 

6tag_180916-170545

 

6tag_180916-150146

 

Je vous encourage à y aller, c’est super, autant pour les enfants que pour les parents!

Prendre un thé à côté d’une girafe

Semaine 14 : Thé ou café
 
Je prends un café tous les matins mais le week -end, j’aime prendre mon petit thé de l’après – midi. J’avais reçu un assortiment de thés russes de Kusmi Tea, ils sont supers bons.

 

Semaine 15 : Le ciel au – dessus de ma tête
 
Dans le ciel au – dessus de ma tête, il y avait une girafe… Si si … au zoo de la Bourbansais, un très chouette zoo si vous avez l’occasion de passer par – là (et en passant, venez nous faire un petit coucou).

 

C’était ma participation au Projet 52 chez Milie.

 

Visit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On Twitter