Premières de la classe

Ou pas…

Premier Septembre. Dans deux jours, c’est la rentrée des classes. Au plus profond de moi, je suis comblée de joie (parce que si tu cries trop fort ce genre de choses, tu te fais taper sur les doigts, comme ma maîtresse de CE1).

Dans deux jours, Alice ira dans la cour des grands. Mahaut fera sa deuxième rentrée, en Petite Section. Le choix des tenues, même s’il m’a pris du temps finalement, fut tout de même simple: elles auront la même. Mahaut ne sera donc pas jalouse de la robe rose de sa soeur et comme elles ne vont plus dans la même école, je pouvais me permettre de prendre les mêmes. Les robes et les petites vestes viennent de chez La Redoute (j’avais dit que je ne commanderai plus chez eux et puis en fait, comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, j’ai passé deux commandes en une semaine).

Elles sont allées choisir leurs chaussures argentées à La Halle aux chaussures. Cette sortie en magasin était assez réjouissante. Elles ont choisi et essayé en deux temps trois mouvements, sans râler. Je ne dirai rien sur le moment où elles ont couru avec leur boîte dans les mains dans les rayons en poussant des cris bien perçants (de bonheur je suppose).

Enfin, le cartable d’Alice est une collab entre Tann’s et Petit Bateau, acheté sur Edisac. Mahaut garde son sac Cyrillus de l’année dernière. J’aime beaucoup ce sac mais j’ai été très déçue par l’attache qui s’est cassée en un rien de temps. On (enfin belle-maman) l’a remplacée par du velcro, beaucoup plus pratique pour des enfants de maternelle.

 

 

 

Ça vous plait?

 

Bonne rentrée à tous,

 

*Lucie*

 

 

L’anniversaire

Le 15 Avril, Alice a eu 6 ans.

Comme tous les ans, elle a tenu à inviter ses copines. Je dois dire que je n’ai pas été cette année la maman la meilleure du monde. Je n’avais pas du tout anticipé les vacances scolaires…puis le week-end de la Pentecôte…quand je me suis rendue compte de tout cela, je n’avais que deux choix: l’organiser pour le week-end suivant ou pendant les vacances, en prenant le risque de ne pas avoir tout le monde. Ou le fêter au mois de Juin…

Alors j’ai sondé les parents et hop, il fallait organiser fissa pour le samedi d’après.

Une commande chez My little day, les invitations données deux jours avant, et puis 5 petites filles sont arrivées…

 

…pour faire une chasse au trésor! Heureusement, un jour, il y a longtemps, Leclerc m’avait offert un kit pour une chasse au trésor, je n’ai pratiquement rien eu à faire mis à part imprimer une sirène pour en faire un puzzle.

Et finalement, cet anniversaire organisé « à l’arrache » a peut-être été le plus réussi de tous. Comme quoi…

 

 

Je ne résiste pas à faire cette photo tous les ans, « la photo des punies ».

Et si je me mettais à préparer celui de l’année prochaine maintenant?

Bonne soirée,

 

*Lucie*

This entry was posted in Kids.

La toute petite grande

C’est un mélange de bébé et de petite fille.

C’est une petite fille de 3 ans qui va à l’école, haute comme trois pommes, la plus petite de sa classe.

Le matin, elle boit un biberon de lait, blottie dans les bras de sa maman, les deux points fermés, comme un nourrisson.

Quand elle s’habille, elle n’est parfois pas contente car elle ne peut pas mettre sa robe à fleurs qui est dans le panier de linge sale.

Elle a les rondeurs d’un bébé et l’autonomie d’un enfant de 4 ou 5 ans.

Elle a souvent sa tétine dans la bouche, le doudou à la main et prend une bouteille d’eau en disant « Cristaline, c’est mon eau ».

C’est une petite fille de 3 ans qui chante, qui crie et qui fait plein de câlins.

Une petite fille qui fait tout faire comme sa soeur et qui lui tire les cheveux de temps en temps.

Elle n’aime pas qu’on la coiffe, elle a souvent des cheveux devant les yeux. Elle a encore des croûtes de lait.

C’est mon bébé de 3 ans.

Bon Dimanche,

*Lucie*

This entry was posted in Kids.

Minnie Blonde

Hello you!

Toi qui me lis, les rares fois où je poste un article.

Oui, c’est vrai, cela devient rare.

Oui, c’est vrai, j’ai dix millions de choses à faire et je prends de moins en moins le temps d’écrire ici.

Oui, c’est vrai, dans mes brouillons j’ai un article dont le titre comprend le mot ‘Octobre’…

Oui, c’est vrai, si je ne prends plus le temps de venir ici, j’essaie de prendre le temps de donner du temps aux enfants.

Alors parfois avec Alice, on fait des ‘trucs’ de filles.

L’autre jour, on a fait des coiffures. Je ne suis absolument pas une pro de la coiffure, je n’aurai pas pu en faire mon métier, ça c’est sûr. Mais on arrive à quelque chose quand même.

Alice se plaint que depuis qu’elle a été chez le coiffeur la dernière fois, celle où on avait coupé une certaine longueur de cheveux au lieu de juste faire les pointes, ses cheveux n’ont pas repoussé.

Et c’est vrai, ils n’ont pas beaucoup poussé et pour les coiffures, ça nous embête un peu. Il nous manque quelques centimètres pour faire les choses bien.

On a testé la coiffure « noeud de Minnie ». Bon, ça n’a pas tenu très longtemps (à cause de ce fameux manque de longueur) mais c’est une coiffure toute simple à faire et assez sympa (quand c’est bien fait). Vous pouvez trouvé le tuto sur Pinterest ou en tapant directement « coiffure Minnie » dans un moteur de recherche.

 

Elle me réclame souvent des coiffures avant d’aller à l’école. Malheureusement, à part en se levant à 6h du matin, je ne suis pas assez douée pour lui faire une coiffure en cinq minutes chrono. Donc, elle part à l’école avec une queue de cheval en général. Oui, toujours les cheveux attachés, à cause des poux qui ne quittent pas sa classe. La maîtresse a beau mettre des mots bien compréhensibles, a priori il y en a que ça ne dérange pas de vivre avec des poux. Bref, ce n’est pas le sujet…

Si vous avez des idées coiffure simples et rapide, je prends!

Je vous souhaite un bon Dimanche.

*Lucie*

Joyeux Noël

C’est enfin les vacances. Et demain, c’est déjà le réveillon de Noël. Alice est impatiente. Mahaut ne se rend pas compte encore.

Alice a adoré ouvrir son calendrier de l’avent malgré que ce ne soit pas un calendrier Playmobil. Il nous a permis de faire pas mal de choses en famille et surtout de prendre le temps d’être ensemble, ce qui n’est pas toujours évident avec nos emplois du temps surchargés.

Voici ce que nous avons pu faire:

  • Un gâteau au chocolat
  • Le sapin de Noël
  • Des jeux de société
  • Des coloriages de Noël
  • Un chasse aux chocolats
  • La lettre au Père Noël
  • Écouter des chants de Noël
  • Fabriquer une guirlande de Noël
  • Aller au cinéma voir Paddington 2
  • Écrire à des amis
  • Préparer des petits présents pour les maîtresses et Atsem
  • Lire des histoires de Noël
  • S’endormir dans le lit de Papa et Maman
  • Faire des crêpes (et surtout les manger)
  • Manger une glace au dessert
  • Dîner à la bougie
  • Une chasse aux bonbons
  • Une soirée dessins animés

Je suis plutôt contente du succès qu’il a eu. Alice, qui a tendance à réclamer un peu trop de surprises « matérielles »  a complètement adhérer, elle était enthousiaste à chaque fois. Et puis l’avantage, c’est le prix. Cette année, je n’avais pas vraiment les moyens d’acheter deux calendriers du commerce et j’ai composé celui-ci un Vendredi après-midi, un peu à l’arrache (avec les idées de chez  et Milk and Fabric).

 

 

 

 

Et maintenant, un gros dodo et c’est Noël.

Nous vous souhaitons de belles fêtes.

*Lucie*

 

Mahaut va sur le pot

ou les mystères de l’apprentissage de la propreté…

Le pot est un objet troublant, étonnant, déroutant et parfois…terrifiant.

Mahaut connaît son existence depuis longtemps mais il ne l’attirait pas du tout. Tout comme son lit fut un temps un monstre affreux qu’elle redoutait, le pot était pour elle du même acabit.

Nous n’avons pas insisté, nous préférions la laisser prendre son temps, faire connaissance, l’apprivoiser…ne pas la traumatiser, lui faire peur.

Deux ans et demi. La rentrée des classes qui approche, même si elle n’est pas obligée d’aller à l’école cette année. On a beau ne pas se mettre la pression, il ne faut pas se leurrer, on en a quand même un petit peu.

On a laissé passer les vacances et une fois rentrés à la maison, on s’est dit que bon, là, quand même, il serait temps de vraiment s’y mettre.

Les premières tentatives ont été un échec. 

De par mon expérience professionnelle, je connaissais les étapes de cet apprentissage, les pré-requis, etc…bref, toute la théorie. Mahaut rentre dans toutes les cases.

J’ai fait d’autres recherches, j’ai fouiné. Tous les sites disent la même chose, ça ne m’aidait pas vraiment. Et j’ai retenu une petite phrase « lui faire son coin ». La nuit porte conseil, cette petite phrase a fait son chemin et le lendemain, BAM!

Je lui ai fait ses propres toilettes. Son petit coin à elle.

On lui a expliqué que cet endroit étaient ses toilettes à elle, là où elle peut aller faire pipi. Il y a son pot, un rouleau de papier toilette, des livres.

Et ça a fonctionné. Nous lui enlevons la couche après la nuit et lui remettons pour dormir. Les premiers jours il y a eu quelques accidents, forcément et elle demande rarement d’elle-même. C’est nous qui la mettons sur le pot quand on estime qu’elle en a besoin. Entre temps, elle ne fait pas dans sa culotte, j’ose dire qu’elle se retient. Nous avons même réussi à sortir, à aller se promener sans couche!

Petit à petit l’oiseau fait son nid.

J’envoie plein de courage et de bisous aux futurs écoliers, nos « grands petits ».

*Lucie*

 

This entry was posted in Kids.

Dinan, c’est encore mieux sous la pluie

Un Mercredi à Dinan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il fallait qu’on sorte de chez nous. Trop de temps enfermées, il devenait nécessaire de prendre l’air. Après avoir préparé le nécessaire pour le goûter, les filles sont montées en voiture et hop: direction Dinan. La pluie s’est décidée à tomber lorsque nous sommes entrées dans la ville. Elle s’est renforcée quand nous nous sommes garées. Cela n’allait pas nous arrêter pour autant.

On a commencé notre promenade dans les vieilles rues. Nous avons pris la descente vers le port, le Jerzual, un long chemin pavé qui devient glissant par temps de pluie. Alice marchait sans souci, ravie d’avoir pu sortir son nouveau parapluie. Mahaut était tranquillement installée dans la poussette que j’essayais bon gré mal gré de tenir droite.

On a croisé de jolies maisons, de jolies vitrines, un jeune musicien accordéoniste. Nous sommes remontées tranquillement en s’arrêtant prendre un goûter à l’abri.

On a continué à marcher et la pluie a redoublé d’un coup. Mahaut faisait rire les passants avec son parapluie qu’elle tenait devant elle, ce qui l’empêchait de voir où elle allait. On a décidé de s’arrêter pour éviter la pluie, vraiment trop forte. Les filles se sont assises, adossées à une porte. La poussette était en train de prendre l’eau. Mahaut contemplait une armure de chevalier, dans le magasin d’à côté. Elle avait l’air impressionnée. Peut-être croyait-elle que c’était une véritable personne? Pour patienter, j’ai sorti une sucette de ma poche. Je l’avais complètement oubliée celle-là mais l’ai remerciée d’être ici, à cet instant. Les filles se sont partagées la sucette à la fraise en rigolant et puis nous sommes reparties.

J’avais peur qu’on prenne froid, on commençait à être bien mouillées. Même si Alice avait changé de chaussures et que Mahaut avait voulu mettre ses bottes avant de partir.

Je leur ai proposé un tour de manège avant de retourner à la voiture.

Un petit dodo dans la voiture, un bon bain chaud en arrivant…et de jolis souvenirs en tête.

Bonne journée,

*Lucie*

À la craie …

Si Août était en automne, on ne serait même pas surpris. Le ciel est gris, il y a un peu de vent, les températures sont basses et les averses ne sont pas rares.

Quand on entend la pluie sur les carreaux, on est bien content d’être à l’intérieur. Mais les enfants n’aiment pas être enfermés. Ils ont besoin d’air, besoin d’espace, besoin de respirer. Et nous aussi.

L’autre jour, nous n’avions pas prévu de sortir. Il pleuvait. Presque tout le temps.

Et puis, il y a eu une éclaircie.

On a pris le pot de craies et on est allées sur la terrasse. Prendre un peu l’air et dessiner. Et puis jouer.

J’aime les oeuvres éphémères. J’aime regarder la pluie effacer peu à peu les couleurs. J’aime regarder les traces qu’il reste.

Et puis après, recommencer.

À vous de créer.

*Lucie*

This entry was posted in Kids.

Jusqu’à la nuit

Rien n’avait changé pourtant…

Tous les soirs, après le bain, elle allait choisir une histoire qu’on lui racontait puis venait l’heure du câlin et d’éteindre la lumière.

Rien n’avait changé mais tout a changé, d’un seul coup.

Petit à petit, elle a commencé à pleurer. Gentiment au début, rien d’inquiétant, comme un enfant qui a le syndrome du rappel comme on dit. Un syndrome du rappel qui a commencé à durer un peu plus longtemps à chaque fois.

Jusqu’à ce qu’elle pousse des hurlements…

Jusqu’à ce qu’elle s’en rende malade…

Jusqu’à ce qu’elle passe par-dessus les barreaux du lit…

Jusqu’à ce qu’on ne puisse plus faire le moindre petit mouvement de retrait…

Son lit était devenu un monstre à grosses dents pointues.

La position allongée était devenue une torture.

On s’est posés des questions, plein de questions. La lumière du jour? Un dérèglement de son rythme? Une douleur? Des angoisses?

2h du matin. 1h15 du matin. 23h30. 22h. On tenait le bon bout.

Et puis on est allés voir le docteur.

Mahaut est dans une phase qui arrive en même temps que celle du « non ». Oui, ce sont des angoisses. Des angoisses liées à la nuit. Elle n’accepte pas que vous partiez de la chambre. Pour elle, vous partez, je ne sais pas où, mais vous partez loin, pas seulement dans le salon. Même si vous lui dîtes, pour l’instant, dans sa tête, c’est comme ça. Il faut un peu de temps pour qu’elle accepte d’être seule dans sa chambre pour la nuit. 

Un peu de temps donc et un peu d’homéopathie.

Déjà hier, c’était beaucoup mieux. 21h30.

Ici, c’est « Je t’aime jusqu’à la nuit ».

 

J’espère que vous avez bien dormi.

*Lucie*

NB: Photos de Mars 2017.

 

 

This entry was posted in Kids.

Cinq ans …

 

Cinq ans avec des fleurs et du liberty…

Cinq ans avec un gâteau au chocolat et un à la vanille.

Cinq ans sans chichis ou alors juste un peu…

Cinq ans avec une nouvelle robe et des papillons dans les cheveux.

Cinq ans avec des boucles d’oreilles.

Cinq ans déjà…

 

 

 

 

 

 

 

 

Cinq ans à cinq.

Cinq ans avec des couronnes de fleurs et des tatouages.

Cinq ans et des jolies sucettes.

Cinq ans avec des rires et des jeux de filles.

Cinq ans et je commande mes copines.

Cinq ans plein d’assurance.

Cinq ans avec Léia, Julia, Neïla et Fatme.

 

 

Cinq ans de « Grandir trop vite ».

Cinq ans de chouineries et de câlins.

Cinq ans de joies et de bouderies.

Cinq ans de Princesse.

Cinq ans de rose et de violet.

Cinq ans très intenses.

Joyeux anniversaire Alice!

Serviettes Liberty, Gobelets Liberty, Assiettes en carton, sucettes vintage, couronnes de fleurs et tatouages chez My Little Day. 

This entry was posted in Kids.
Visit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On Twitter