La Rochelle, l’île de Ré et le trésor des pirates

8h15. Un Dimanche matin, on a chargé les valises dans la voiture et on est partis chercher les copains.

12h. Nous sommes arrivés à La Rochelle, sous la pluie et sous le vent. On a pique – niqué dans le parking souterrain. Les trois enfants dans la voiture, chacun un sandwich dans la main. Les trois adultes autour de la voiture, de la bière à la main. On a dit que La Rochelle était la ville où il n’y avait pas le droit de crier ni de pleurer, que c’était la ville de la bonne humeur.

Les enfants ont couru dans le parking en disant que c’était trop bien La Rochelle. Il en faut peu pour être heureux.

On a visité un aquarium bondé mais on le savait, qu’on aurait pas été les seuls à avoir une super idée! Alice s’intéressait à tous les poissons, on a perdu Marine et Marius au moins cent fois, Mika nous attendait à chaque sortie de salle et Mahaut courait en chaussettes.

On en est sortis, moites et soulagés, la pluie s’était arrêtée tandis que le vent avait redoublé.

 

 

 

 

 

Et puis on a quitté la jolie ville de La Rochelle pour L’houmeau. Nous avions pour nous diriger la seule mémoire de Mika qui avait tenté de retenir l’itinéraire avant que la batterie ne lâche. On est finalement bien arrivés au camping, Au Petit Port de l’Houmeau. On a fait un tour à la plage avec quelques rayons de soleil. On a bien failli s’envoler, on a eu froid aux oreilles mais on était content. Content d’être là ouù nous étions, tous ensemble. Les enfants ont insisté pour aller à l’aire de jeux du camping. Alors on a fait de la balançoire, du toboggan et on a bu une bière (encore).

 

Les enfants étaient fatigués mais heureux. Heureux de dormir tous ensemble dans le même lit. Enfin presque : il a fallu changer Mahaut de chambre parce que c’est une grande coquinette!

Ce que nous avons fait nous après? On a pris l’apéro, on a joué au Scrabble et j’ai bordé Marine en lui racontant l’histoire d’Emmanuel et Brigitte…

Le lendemain, nous étions tous super frais (si,si) pour partir sur l’île de Ré (note : 8 euros le péage hors saison). On a dit « Au Revoir » à notre « maison d’ici » et on a pris le pont.

Premier arrêt : L’ Abbaye des châteliers.

 

 

Nous avons repris la voiture et malgré un restaurant qu’on nous avait conseillé à Saint-Martin-en-ré, nous sommes allés, rebelles que nous sommes, à Ars-en-ré car on adore l’aventure. Nous avons trouvé le joli restaurant Le Grenier à sel. Joli et classe, comme notre portefeuille bien entendu! Oui, si vous cherchez les économies, n’y allez pas. Mais si vous avez le même dicton que nous « On a qu’une vie », laissez-vous tenter, c’est bon, agréable et charmant. Le personnel est accueillant, agréable et il aime l’humour. Attention, l’addition ne va pas vous faire rigoler et ce n’est pas une blague. Mais nous étions heureux de s’être fait ce petit plaisir : ravioles de langoustines, tom yam de ganbas ou tataki de thon, ou encore souris d’agneau, grosses langoustines, etc…

Et puis en sortant du restaurant…les enfants ont découvert une carte au trésor! Ils étaient surexcités, une vraie carte au trésor avec des bateaux, des pirates…alors on est partis à la recherche du fameux trésor des pirates! On a retraversé Ars-en-ré en croisant le bateau des pirates et on a demandé aux enfants si le trésor ne serait pas au Phare des Baleines?

 

 

 

 

 

 

 

On a trouvé le fabuleux trésor des pirates et les enfants étaient heureux. On a vu les pirates chercher leur trésor mais ils ne se rappelaient plus où ils l’avaient caché car on leur a aussi volé leur drapeau. Deux jours seulement mais intenses et un peu magiques.

Belle soirée,

*Lucie*

 

Ce qu’on ne dit pas:

  • Mahaut s’est coincé fortement les doigts dans une porte.
  • Marius s’est cogné la tête contre une table.
  • Les enfants criaient pour ne pas aller à la plage mais uniquement à l’aire de jeux.
  • Mahaut a déboulé la pente en béton de la plage sans pouvoir s’arrêter (merci les bras de Mika).
  • On a mis énormément de temps à sortir de l’île.
  • Mahaut a hurlé toute la fin du trajet car sa tétine était cassée.
  • On a eu du mal à se lever le matin (pour certains, beaucoup).
  • La carte au trésor a été vite fait dessiné sur un set de table du restaurant.
  • Le trésor a été acheté à la boulangerie croisée sur le chemin.
  • Les pirates étaient des pêcheurs à pied.
This entry was posted in Sortir.

10 comments

    • Lucie Les Rebelles says:

      J’espère que vous allez avoir meilleur temps que nous 😉 Mais on s’est tellement amusés que le temps, on s’en fichait un peu. ^^

  1. Monjolipetitbureau says:

    Je découvre ton blog (honte à moi) et j’adore ton écriture (et les « ce qu’on ne dit pas »!). Bravo pour cette légèreté et cet humour! Nous sommes allés à l’Ile de Ré aussi cet été et nous avons adoré! Je suis curieuse, c’est toi qui a fait la carte au trésors?

Laisser un commentaire