L’écume d’un jour

6tag_221216-180925 6tag_221216-181128 wp_20161222_002 wp_20161222_003 wp_20161222_004 wp_20161222_005 wp_20161222_006 wp_20161222_007 wp_20161222_009 wp_20161222_010 wp_20161222_012 wp_20161222_013 wp_20161222_014 wp_20161222_015 wp_20161222_016 wp_20161222_017 wp_20161222_020 wp_20161222_021 wp_20161222_023 wp_20161222_024 wp_20161222_025 wp_20161222_026 wp_20161222_027 wp_20161222_029 wp_20161222_031

wp_20161222_032

 

wp_20161222_034

Il n’y avait pas de vent alors on a décidé d’aller à Donnant. Je marchais devant avec Alice, Mahaut était derrière avec son papa. Parfois, on courait pour ne pas qu’ils nous rattrapent. On a ralenti un peu pour monter la dune. On se retournait pour voir où ils étaient rendus. Arrivés en haut, j’ai dit à Alice : « Regarde! ». Voir Donnant d’en haut, ça vaut le détour.

Je me demandais si les escaliers qui menaient à la plage étaient reconstruits. La dernière fois qu’on était venus, c’était après le passage de la tempête, on ne voyait plus les escaliers, la moitié des dunes et du sable avait été avalés.

Les escaliers étaient là. On est descendus, on a couru comme des folles et Alice s’est écroulée dans le sable. J’ai ri…pas elle.

Il n’y avait pas de vent mais il y avait de la houle. Quel spectacle de regarder la mer se déchaîner, les vagues s’écraser…et l’écume. De l’écume partout sur la plage. C’est l’hiver, on pourrait dire que c’est de la neige. Mahaut, pour elle, c’était de la mousse. Elle a couru dans l’écume jusqu’à n’en plus finir. Ses chaussures bleues devenaient vertes…

Alice a voulu monter sur les rochers : un autre point de vue sur Donnant. Je suis restée en bas avec Mahaut et je lui disais « Regarde, Alice et Papa, ils sont en haut ». Elle regardait mais elle ne les voyait pas.

Alice avait son sac à dos. Elle voulait emmener sa poupée, celle que mamie a réparé et qu’elle ne quitte plus.

On a traversé la plage, courant encore dans la mousse. Mahaut voulait aller dans l’eau…

On commençait à avoir froid et Mahaut à faire n’importe quoi. Elle a dit Au revoir à la mer et on est rentrés. Les joues rouges, sales mais heureux.

Passez de belles fêtes !

*Lucie*

One comment

Laisser un commentaire