Ballerina

ballerina

 

Je lui avais demandé si cela l’intéressait d’aller le voir, je lui avais acheté le livre avant. Elle m’a dit oui. Quelques jours plus tard, après une sieste écourtée, nous sommes parties au cinéma. Le cinéma, ce monument fabuleux où tu regardes des dessins animés en mangeant des bonbons.

Le parking était plein. J’espérais qu’on arriverait pas trop tard. J’ai acheté les billets en me disant que « Franchement, ils se font pas c**** quand même » et on s’est dirigées tout naturellement vers les sucreries. Elle a choisi quelques bonbons, et moi un gros paquet de Maltesers.

Il y avait déjà du monde dans la salle, il ne fallait pas arriver plus tard. On s’est installées et on a attendu. Elle ne voulait pas commencer ses bonbons, elle voulait les manger quand le film aurait commencé. Moi j’ai ouvert mon paquet de chocolats et je n’ai pas lésiné. Elle s’est dit que ça avait l’air bon, elle a voulu goûté, elle voulait tout me manger!

Que ça peut être long avant le début d’un film, surtout pour les enfants.

Elle n’a pas menti, elle a commencé ses bonbons en même temps que le film : Ballerina.

Félicie habite en Bretagne, dans un orphelinat. Elle et son ami Victor veulent s’enfuir pour mener la grande vie à Paris. Victor souhaite devenir inventeur et Félicie, danseuse étoile au prestigieux opéra de Paris. Enfin arrivés, ils vont vers le destin chacun de leur côté et se retrouvent régulièrement au pied de la Tour Eiffel pour bavarder. Félicie rencontre Odette, une femme de ménage, douce, gentille, qui lui offre l’hospitalité et qui bientôt va devenir indispensable pour l’avenir de Félicie. Celle – ci rentre à l’école de l’Opéra de Paris, de manière assez frauduleuse, et essaye de se faire sa place parmi les danseuses. 

Une musique entraînante, des beaux paysages…cela commence bien. Mais pourquoi ont – ils mis « Orphelinat de Quimper » au bord d’une falaise, entouré de dolmens? Quimper se situe sur les rives de l’Odet, pas au bord de la mer. C’est étonnant car un des réalisateurs connaît la Bretagne, cela doit donc être fait exprès (bonjour le cliché!).

C’est un peu avant 1889, la Tour Eiffel est en construction et la ville de Paris est toujours aussi belle. C’est très agréable à regarder.

Alice se tortille sur son siège, je lui demande si ça va. Elle me demande quand est – ce – que ça se termine, elle commence à s’agiter. Elle dit que c’est trop triste et se réfugie contre moi.

C’est vrai que parfois ça peut être triste. Félicie perd souvent son copain Victor de vue, elle pense à sa maman, des souvenirs lui reviennent. La méchante Camille lui casse sa boîte à musique, seul souvenir de sa maman…oui parfois c’est triste. Mais pas tout le temps. C’est aussi un petit peu de peur (avec la méchante maman de Camille), c’est du spectacle, c’est parfois drôle. C’est une jolie histoire.

En sortant, je n’avais pas terminé mon paquet de Maltesers ni Alice son sachet de bonbons. Je lui ai demandé si elle avait aimé. Elle m’a dit oui mais que c’était trop triste pour elle, à la limite de faire couler une larme.

Je lui ai dit que la prochaine fois, on irait voir un film rigolo.

 

 

Passez une bonne journée.

*Lucie*

 

 

 

This entry was posted in Sortir.

L’écume d’un jour

6tag_221216-180925 6tag_221216-181128 wp_20161222_002 wp_20161222_003 wp_20161222_004 wp_20161222_005 wp_20161222_006 wp_20161222_007 wp_20161222_009 wp_20161222_010 wp_20161222_012 wp_20161222_013 wp_20161222_014 wp_20161222_015 wp_20161222_016 wp_20161222_017 wp_20161222_020 wp_20161222_021 wp_20161222_023 wp_20161222_024 wp_20161222_025 wp_20161222_026 wp_20161222_027 wp_20161222_029 wp_20161222_031

wp_20161222_032

 

wp_20161222_034

Il n’y avait pas de vent alors on a décidé d’aller à Donnant. Je marchais devant avec Alice, Mahaut était derrière avec son papa. Parfois, on courait pour ne pas qu’ils nous rattrapent. On a ralenti un peu pour monter la dune. On se retournait pour voir où ils étaient rendus. Arrivés en haut, j’ai dit à Alice : « Regarde! ». Voir Donnant d’en haut, ça vaut le détour.

Je me demandais si les escaliers qui menaient à la plage étaient reconstruits. La dernière fois qu’on était venus, c’était après le passage de la tempête, on ne voyait plus les escaliers, la moitié des dunes et du sable avait été avalés.

Les escaliers étaient là. On est descendus, on a couru comme des folles et Alice s’est écroulée dans le sable. J’ai ri…pas elle.

Il n’y avait pas de vent mais il y avait de la houle. Quel spectacle de regarder la mer se déchaîner, les vagues s’écraser…et l’écume. De l’écume partout sur la plage. C’est l’hiver, on pourrait dire que c’est de la neige. Mahaut, pour elle, c’était de la mousse. Elle a couru dans l’écume jusqu’à n’en plus finir. Ses chaussures bleues devenaient vertes…

Alice a voulu monter sur les rochers : un autre point de vue sur Donnant. Je suis restée en bas avec Mahaut et je lui disais « Regarde, Alice et Papa, ils sont en haut ». Elle regardait mais elle ne les voyait pas.

Alice avait son sac à dos. Elle voulait emmener sa poupée, celle que mamie a réparé et qu’elle ne quitte plus.

On a traversé la plage, courant encore dans la mousse. Mahaut voulait aller dans l’eau…

On commençait à avoir froid et Mahaut à faire n’importe quoi. Elle a dit Au revoir à la mer et on est rentrés. Les joues rouges, sales mais heureux.

Passez de belles fêtes !

*Lucie*

La semaine chez Alice et Mahaut 50/52

Cette semaine :

  • J’ai encore eu une rage de dents mais heureusement, mon rdv avait été avancé et je me suis fait arraché une dent de sagesse. Et ça fait du bien!
  • Mahaut a eu un livre de comptines de Noël en anglais et elle l’adore, surtout « Jingle Bells » et « Have a holly jolly Christmas ». Par – contre, son accent, c’est pas encore ça!^^
  • Nous avons offert des petits cadeaux à la maîtresse, l’Atsem et la nounou. Des tablettes de chocolat et des petits sapins de noël.
  • J’ai moi aussi eu des petits cadeaux au boulot dont des pâtisseries marocaines dont je me suis régalée.
  • Alice a fait son gala de GR, c’était long mais c’était chouette quand même.
  • C’était ma fête Mardi et celle d’Alice Vendredi mais on s’en fout. ^^
  • Je n’ai toujours pas terminé mes cadeaux et je ne sais pas quand je vais le faire…
  • Il me reste une journée de travail et je serai en vacances!
  • Nous partons la semaine prochaine pour fêter Noël sur Belle – île.

 

6tag_111216-121240

 

6tag_111216-124840

 

6tag_131216-113423

 

6tag_151216-083522

 

6tag_151216-201154

 

6tag_161216-205003

 

6tag_181216-100144

C’était ma semaine en mots et en images pour Madame Parle.

Nous vous souhaitons un Joyeux Noël !

*Lucie*

La semaine chez Alice et Mahaut 49/52

Ma semaine en mots et en images pour Madame Parle .

Une semaine en demi – teinte.

Deux jours de calvaire au boulot où j’avais l’impression que j’allais tomber dans les pommes cinquante fois par jour…(non, je ne suis pas enceinte!).

Deux jours de repos à la maison donc…

Des câlins avec les filles, plein de câlins.

Du coup, j’ai pu écrire : ceci et cela .

J’ai lu…j’ai geeké…je n’ai rien fait…ah si, j’ai passé la serpillère et ça m’a épuisée…

J’ai fait mon premier lavage de cheveux au shikakaï (après un an de lavage au shampoing clean) et j’ai fait aussi mon premier henné. Et au bout de deux jours, j’ai déteint! Oui, je me suis transformée en avatar, la peau du cou bleue…c’était très drôle. Mais bon, il ne faudrait pas que ça arrive trop souvent.

Tous les cadeaux pour les filles sont prêts mais je suis à la bourre sur tous les autres.

Je n’ai presque pas fait de photos mis à part des photos râtées que je m’abstiendrai de mettre ici.

Vivement les vacances moi je vous le dis !

 

6tag_071216-083538

 

6tag_071216-142148

 

6tag_071216-154009

J’espère que vous avez passé une bonne semaine.

*Lucie*

Descendre des étoiles

6tag_071216-154009

J’ai la tête qui tourne. J’ai l’impression d’être loin, très loin et de revenir de temps en temps sur terre. J’ai envie de m’allonger, de dormir. Tout est si lourd. Je rêve de légèreté, de vent et de liberté.

Je m’en vais. Je rentre chez moi. Vais – je seulement réussir à rentrer chez moi. Il fait nuit, tout est noir. Seuls les phares des voitures illuminent le bitume. Ces phares qui me brûlent les yeux… et cet étau sur ma tête.

Je regarde le bord de la route, je regarde le camion devant moi. M’arrêter avant de passer sous le camion? Dilemne. Que dois – je faire? Je veux rentrer chez moi. Et ces voitures qui n’avancent pas !

Et si je n’arrivais jamais chez moi?  Que deviendrai – je sans elles? Que deviendraient – elles sans moi? Ne pas penser à ça. Regarder la route, se concentrer, y arriver.

La panique accentue l’effet du malaise. Souffler, respirer, penser à autre chose. C’est bientôt Noël, ça va être chouette! Les lumières, le sapin, les cadeaux…

Le temps avance mais pas la route, je m’épuise.

Jusqu’à l’arrivée, enfin. J’ai envie de pleurer, de libérer toute cette tension accumulée dans la journée. Mais je ne pleure pas. Je rentre et je souris.

Epuisée, je me blottis dans le canapé sous le plaid avec chacune de mes filles d’un côté. Je n’ai pas ressenti de bien – être aussi intense que pendant ces quelques minutes où elles étaient toutes les deux contre moi. Pour la première fois, j’ai ressenti une terrible peur de ne pas pouvoir les revoir.

Doucement, ma tête redescend des étoiles…

 

instagramcapture_38fa50b0-69a1-443e-8c79-3c90dd739d2a_jpg

 

instagramcapture_359f21d5-75a6-422a-bb1a-d1abb095ab5d_jpg

N’oubliez pas de profiter des bons moments.

*Lucie*

This entry was posted in Humeurs.

Mahaut et Poppy Rose [Look d’automne]

« Colchiques dans les prés, fleurissent fleurissent, colchiques dans les prés, c’est la fin de l’été…les feuilles d’automne, emportées par le vent… »

6tag_191116-122808

 

instagramcapture_1e07421a-2bdf-4402-ac7d-fbae0ce3aa23_jpg

 

instagramcapture_2f6932cd-13ab-4814-899f-a79101b78746_jpg

 

instagramcapture_8fb7ffd7-5d0f-42df-ac94-42c9b9130c44_jpg

 

instagramcapture_58dc9abb-b220-4e21-a5e9-7f065fa88ac3_jpg

 

instagramcapture_89a35183-4716-44ca-a558-d426ef3a9ba1_jpg

 

instagramcapture_99b20ef7-d196-4906-86eb-cdec548c3c7f_jpg

 

instagramcapture_111d9d91-7665-4200-a23d-f56b112885a8_jpg

 

instagramcapture_340e0c8b-beaa-4b38-9539-d95bb9c4eb1e_jpg

 

instagramcapture_663c7586-343d-4dba-b2a2-8392d61237b6_jpg

 

instagramcapture_7493a004-b69d-4394-9912-6246ae48cfc7_jpg

 

instagramcapture_7777e92d-38bd-43ac-9146-6e132f8b0fbc_jpg

 

instagramcapture_2367651e-f4c5-462b-9ec1-96024d1e6203_jpg

 

instagramcapture_a2280711-e54d-43a0-b9f2-fdf3edbd0418_jpg

instagramcapture_c25c9ca5-d780-4405-b9ca-00189cfac7f2_jpg

instagramcapture_cb1166a9-d0b1-43b5-8ee5-62eba1eeefc8_jpg

 

instagramcapture_dbc2c998-9498-435a-9c69-b5a24b892ceb_jpg

Après Mahaut et Louise Misha , voici Mahaut et Poppy Rose.

Je l’ai longtemps observée cette robe…je l’ai contemplée en sentant mon coeur faire un léger boum boum. Oui, c’était ça, c’était bien un coup de coeur.

J’ai tenté de résister. J’ai enlevé mon doigt de la souris plusieurs fois.

Et puis, à quoi bon? Je savais ce qui allait se passer, forcément. Un coup de coeur, c’est un coup de coeur. Si je n’avais pas cliqué, je l’aurais sûrement longtemps regretté!

Et puis quand je vois le résultat : Petite Mahaut dans sa si jolie robe rose ornée de milles feuilles. Je me dis que ça valait bien le coup de craquer, non?

C’est la première pièce que j’achète de cette marque et je ne suis vraiment pas déçue. Un tissu de qualité, une coupe détaillée et soignée, je suis ravie. Je n’hésiterai pas une seconde fois (mais on va tout de même éviter trop souvent).

Poppy Rose est disponible chez Smallable . Allez – vous craquer vous aussi?

Je vous souhaite un bon Mercredi.

*Lucie*

This entry was posted in Looks.

La semaine chez Alice et Mahaut 48/52

Ma semaine en mots et en images pour Madame Parle.

Un rapide passage, le temps passe trop vite…

Une semaine…fatigante. Infection aux dents et traitement de cheval qui m’a épuisée. Mais le médecin m’a rassurée quant à mon courrier de la semaine dernière.

Une petite otite pour Mahaut.

Le début du calendrier de l’avent, Alice en ébullition.

Mon anniversaire et trois gâteaux au chocolat. Un super cadeau : notre domestique s’appelle Monsieur Séverin. Des petits présents de mes collègues qui font plaisir.

Un petit tour au marché de NoËL et à la foire d’hiver.

Cadeaux des filles achetés et presque emballés! Un compte en banque qui pleure…

 

6tag_011216-102702

6tag_021216-102411

6tag_021216-202947

6tag_031216-084138

6tag_041216-183621

6tag_041216-183901

6tag_041216-184038 6tag_301116-192739

Et maintenant je file au boulot pour une nouvelle semaine.

Belle semaine à vous!

*Lucie*

Visit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On Twitter